Cette semaine, les Jeunes Forces démocrates font focus sur Charles Malot , délégué départemental de la fédération des Jeunes Forces Démocrates du Var.

Quelles sont pour toi les principales valeurs du centre ?

Pour moi le centre, et tout particulièrement la FED, c’est avant tout la valeur humaniste. C’est-à-dire que pour toute problématique, on réfléchit en faisant primer l’humain comme point de départ de la réflexion. Ensuite, c’est l’ouverture vers les autres, la tolérance et un fort attachement à la justice sociale qui sont sources d’enrichissement personnel et d’accomplissement de soi. Puis, il y a la démocratie avec la défense de modes électoraux les plus représentatifs de la population comme l’élection à la proportionnelle. Le pôle projet avait d’ailleurs publié un excellent article à ce sujet. Pour finir, c’est le fédéralisme européen, enjeu majeur du XXIème siècle pour assurer paix et prospérité sur notre continent car plus que jamais, le besoin d’une Europe fédérale protectrice est une nécessité. Je dirais donc que c’est cet ensemble de valeurs qui constitue à mes yeux la famille des démocrates-sociaux dans laquelle je me reconnais aujourd’hui.

Pourquoi t’être engagé chez les JFD ?

Militant avant la création des JFD, j’ai rejoint ce mouvement politique car il incarne au mieux mon engagement politique. En terme de valeurs d’une part,  en tant que mouvement des démocrates-sociaux, et en terme de personnes d’autre part. J’ai trouvé en Jean-Christophe Lagarde, un Homme politique dynamique, qui « parle vrai », et proposant des solutions concrètes aux difficultés de la vie quotidienne des français. Ce sont également les cadres qui composent notre mouvement, comme Hervé Marseille, Sophie Auconie ou encore Grégoire Le Blond qui sont à mes yeux de réels élus de terrain, qui m’ont incité à rejoindre la FED, et par extension les JFD. Pour finir, j’ai découvert une force politique composée de militants épanouis, compétents et combatifs avec une véritable culture du parti militant, ce qui me conforte dans mon orientation politique.

12356286_378951908940407_2097207664_o

Comment conçois-tu l’engagement militant ?

L’engagement militant se conçoit, selon moi, sur le « terrain ». D’une part, le contact direct avec les habitants de son quartier et de sa ville constitue l’alpha et l’oméga du militantisme. Ainsi, discuter permet de comprendre les difficultés, analyser les besoins permet d’apporter des solutions concrètes, et convaincre permet d’amener les gens à prendre les bonnes décisions. C’est ce travail de terrain qui permettra de faire évoluer les choses dans le bon sens. Par ailleurs, c’est très enrichissant et épanouissant, c’est pour cela que j’aime ces moments sur le « terrain ». D’autre part, l’efficacité du « terrain » passe aussi par une présence effective sur les réseaux sociaux : l’information est alors diffusée instantanément et permet d’entretenir un lien avec la population, bien qu’il ne remplace pas le contact direct. Enfin, l’engagement se conçoit aussi au travers du travail partisan. Je reste convaincu qu’il est nécessaire de travailler à la construction d’un parti moderne qui soit un réel lieu d’éducation et de formation politique.

Quels sont les enjeux de ta fédération ?

La fédération du Var est en développement continu depuis 3 ans. L’enjeu prioritaire est de faire baisser l’extrême-droite en la combattant sur le terrain des idées. A mes yeux, le discours identitaire prôné par une certaine droite et les populistes les plus radicaux masque les vraies difficultés socio-économiques auxquelles nous devons apporter des réponses. L’enjeu secondaire est de peser davantage localement sur l’échiquier politique du département, en multipliant le nombre d’élus. Cela passe par un travail de longue haleine et une détermination sans faille.  

Quels objectifs te fixes-tu pour ce mandat de délégué JFD du Var ?

Le principal objectif est de constituer un noyau dur de militants, expérimentés et engagés sur la durée auxquels j’inculquerai la culture militante propre à la FED. Cela permettra de peser au sein des Jeunes UDI du Var et d’y affirmer notre complémentarité. Le deuxième objectif est de développer les partenariats avec les autres fédérations de la région pour créer une dynamique avec des évènements à la clé. Le troisième objectif est d’entretenir une relation de confiance avec les aînés pour nous enrichir de nos expériences militantes mutuelles et faire vivre notre mouvement efficacement.