A la suite de sa récente nomination en tant que Délégué Départemental de la fédération JFD du Gard, focus sur Gauthier Larivière.

Quelles sont pour toi les principales valeurs du centre ?

Le centre est pour moi la famille politique qui défend avant tout l’Europe plus intégrée, fédérée, la démocratie, la liberté, et l’humain. Plus concrètement, ce que beaucoup appellent de l’humanisme et qui correspond à une certaine dignité humaine notamment du point de vue de l’individu, passant par les droits de l’homme notamment. Forte de son histoire républicaine aux origines démocrates-chrétiennes, cette famille politique à toujours su fournir des réponses pertinentes aux problèmes d’actualité. On lui a toujours reconnu ses positions avant-gardistes sans pour autant la porter au pouvoir depuis 41 ans. C’est là notre devoir que de lui en redonner les moyens pour les années à venir.

Pourquoi t’être engagé chez les JFD ?

La FED et les JFD ont été créés dans l’optique de porter haut et fort les valeurs des démocrates sociaux. Être JFD se caractérise avant tout par une réelle fibre sociale et un attachement profond au projet fédéral européen. L’identité d’une JFD se trouve selon moi à mi-chemin entre le tronc commun des différentes mouvances centristes tout en y apportant une façon d’exercer le pouvoir, d’y accéder, en plaçant l’idée de libéralisme humaniste au centre des préoccupations. Cela passe par l’union des courants adhérant à ces mêmes valeurs.

Sans titre

Comment conçois-tu l’engagement militant ?

En politique il y à ceux qui veulent devenir quelqu’un et ceux qui veulent faire quelque chose. Il faut avant tout se battre, inciter les autres à faire de même. L’engagement militant c’est l’action et l’innovation. C’est un travail de long terme, ponctué par de la proximité, un renouvellement constant dans les propositions et la façon d’agir, de la lecture, de la réflexion, qui doivent être accompagnés par une remise en question permanente. L’ambition d’un militant doit être avant tout de faire connaître son mouvement et ses idées, mais surtout de convaincre.

Quels sont les enjeux de ta fédération ?

Le Gard est une fédération importante. Dans la ville de Nîmes par exemple, les centre et ses alliés ont sensiblement le même poids de par le travail que mène Yvan Lachaud à la mairie depuis des années et plus récemment à la présidence de Nîmes Métropole. Aussi, la FED du Gard est dans une forte dynamique et en pleine extension. Ce sont les forces vives qui pèseront ensemble dans l’UDI du Gard et permettront des victoires importantes pour le centre et ses alliés.

Quels objectifs te fixes tu pour ce mandat de délégué JFD du Gard ?

Nous devons être le pilier des jeunes UDI du Gard et contribuer à les faire grandir en taille et en efficacité. Nous avons des projets à court et moyen terme à mener sur ce plan. Les JFD vont constituer une force de proposition et d’action dans le Gard, pour ses habitants et à l’échelle régionale également. Des coopérations inter-départementales sont en prévision également. Ce mandat doit être un mandat de construction. Les militants JFD du Gard sont de ceux en qui j’ai vu beaucoup de passion et souhaitent travailler dur à restaurer la confiance des citoyens en la politique par l’UDI.