drapeau_euro_vint

Nous sommes des patriotes européens

Une Europe fédérale dotée d’un projet politique, un projet collectif, un projet d’avenir, un projet solidaire, voilà la voie à suivre. Et ce sont les citoyens qui réenchanteront l’Union Européenne en proposant une vision globale, en faisant le pari de l’avenir. Car l’Europe est l’avenir de la France. La solution pour notre pays de retrouver des souverainetés, grâce à une Union forte qui puisse faire entendre sa voix sur la scène internationale et ainsi défendre efficacement notre modèle social et nos intérêts partagés. Intégration politique renforcée, fédéralisme, projet politique commun, cela ne peut cependant se réaliser et se justifier que si l’Union se dote d’un véritable gouvernement démocratique et que l’Europe cesse d’être cette entité trop abstraite et sans visage. Dans ce projet, la jeunesse européenne a toute sa place pour montrer le chemin à suivre.


innovation

Innovation + entrepreneuriat = emplois

La compétitivité est au cœur de la création d’emplois, nécessaire pour résoudre de  nombreuses difficultés sociales qui frappent notre pays. La mondialisation est une chance qu’il nous faut pleinement saisir, à condition d’une part de garantir notre modèle social européen, et d’autre part à orienter notre économie vers le savoir et la haute technologie. La désindustrialisation n’est pas une fatalité. La R&D et l’innovation, couplés à un environnement favorable à l’entrepreneuriat, en particulier pour les jeunes, sont une des clefs pour mettre en place le tissu d’entreprises de moyennes tailles, hautement technologiques et exportatrices, tissu qui nous fait cruellement défaut. La France dispose, ici, d’atouts majeurs, utilisons les ! Associé à une reforme ambitieuse du marché du travail, en particulier pour assurer sa flexibilité et la pérennité des retraites, à une modification de la façon dont les charges sont portées par les entreprises, et à une grande clarté et stabilité fiscale, à un transfert de cette fiscalité vers une taxe carbone à l’image de la Suède, nous avons tout pour réussir !


logement

Le logement, une bataille sans compromis

Le mal logement est synonyme de pauvreté et de précarité, de difficultés au quotidien et d’incertitudes, mais aussi de stigmatisation pour près d’un français sur six. Or, du logement dépend la possibilité de bâtir des projets, de voir l’avenir sereinement et de former une famille, l’assurance de vivre en bonne santé et de connaître le bien-être, mais souvent aussi tout simplement de trouver un emploi stable. Le logement est malheureusement devenu l’un des vecteurs forts de la précarité chez les jeunes. Le déficit de logement qui entraîne les prix de l’immobilier à la hausse, ne peut fondamentalement se corriger que si une politique volontariste de construction est mise en œuvre, couplée à une rationalisation en profondeur des schémas décisionnels, en particulier locaux. Des logements neufs, durables, réinsérant le logement social dans la ville et encourageant la mixité, constitueraient un bon point de départ pour changer l’image des logements sociaux.


ecologie_ferme_solaire

Une politique imprégnée par l’enjeu écologique

La transition énergétique et la transformation profonde de notre économie qu’il va nous falloir accomplir pour répondre aux enjeux environnementaux, constitueront autant d’opportunités pour réconcilier durablement économie, croissance et écologie. Nous voulons porter une nouvelle façon de concevoir l’écologie. Une écologie sans dogmes et lucide, une écologie qui imprègne toutes les décisions politiques, une écologie de proximité, de tous les jours et citoyenne. Cette responsabilité écologique a le potentiel de se traduire à tous les niveaux dans notre société, avec de nouvelles façons de consommer, de nouveaux rapports humains, de nouveaux emplois aussi.


culture_educ_vint

La Culture et l’éducation pour une société apaisée 

Nous défendons une relecture de notre système éducatif, qui stigmatise les formations professionnelles et technologiques. Des formations qui devraient pourtant être des filières d’excellence pour notamment accompagner cette transition écologique et soutenir une France qui innove, qui produit et qui exporte. Nous voulons une France apaisée, où chaque jeune se sent bien, où chaque jeune a sa place, où chaque jeune a accès à une éducation de qualité et à la Culture sous toutes ses formes, sans limite. Culture qui est en substance dans chacune de nos actions. Les jeunes doivent en être le relais et les défenseurs.


confiance_jeunesse

Nous avons confiance dans la jeunesse

La jeunesse est plus que jamais l’avenir politique de la France et de l’Europe, et au sein de l’UDI, nous voulons renouveler la vision politique de notre pays et redonner la parole aux jeunes. Nous accompagnons ainsi tous les jeunes qui se reconnaissent dans les valeurs des démocrates sociaux et sommes leur voix au sein de l’UDI Jeune. Catalyseur de jeunes talents, nous donnons leur chance à tous les jeunes qui s’engagent dans la vie de leur commune, de leur région ou de leur pays. Les JFD, c’est une nouvelle façon de faire de la politique, plus décontractée, ouverte, moderne, avec des formations à l’engagement militant et d’autres spécifiques pour ceux qui souhaitent se lancer en politique, mais aussi des opportunités offertes à chacun pour participer à la définition du projet, ou tout simplement pour donner son avis au sein de l’Agora Citoyenne. Le désintérêt des jeunes pour la politique n’est pas une fatalité, il suffit déjà de commencer par leur faire confiance.


an_nuit

Une république transparente, une État moderne

La France se doit d’être une République irréprochable, l’Etat et les pratiques publiques doivent se moderniser. Nous appelons ainsi au non cumul et à la limitation du nombre de certains mandats dans le temps, à lutter contre la surreprésentation des fonctionnaires dans les instances électives, au renforcement des pouvoirs du Parlement, pour permettre ainsi une meilleure représentativité des citoyens et une plus grande impartialité de l’Etat. Résolument décentralisateurs, nous pensons que les décisions doivent être prises au plus près des citoyens, au niveau administratif le plus adapté. Le millefeuille territorial doit, quand à lui, être simplifié. Encore sous-utilisés, les outils numériques ont le potentiel de simplifier les démarches administratives, d’améliorer les services publics de proximité, d’accroître la participation citoyenne et la transparence du processus démocratique, de réduire les coûts de fonctionnement des administrations et de garantir une meilleure gestion de la dépense publique. Les jeunes générations ont une compréhension et une expérience indéniables sur ces nouveaux enjeux, c’est pourquoi nous voulons prendre une part active à la construction d’une France ouverte et transparente, numérique et moderne.