À l’occasion du lancement de l’Union des Démocrates et Indépendants, les Jeunes Forces Démocrates ont remis à Michel Barnier, Commissaire européen au Marché Intérieur, une lettre à l’attention du Président du Parlement européen. // Relire notre article sur le Prix Nobel.


          Monsieur le Président,

     Les Jeunes Forces Démocrates, mouvement jeune associé au parti politique français Force Européenne Démocrate – UDI, souhaitent vous faire part de leur immense joie et fierté ressenties à l’annonce de l’attribution du Prix Nobel de la Paix à l’Union Européenne.

     C’est une récompense qui nous paraît logique et amplement méritée pour ce projet ambitieux initié des cendres de la Seconde Guerre Mondiale. Soixante ans sans conflit sur notre territoire, cela peut nous sembler si peu car nous nous y sommes habitué. Mais c’est en fait tellement extraordinaire. C’est aussi la récompense du combat sans relâche que mène l’Europe pour ses idéaux. Des idéaux qu’elle défend et promeut tous les jours, partout dans le monde en exerçant la paix et la réconciliation au quotidien. C’est enfin une récompense pour une Europe qui continue, sans cesse, de renforcer l’harmonie entre ses citoyens en les incitant à être solidaires, à partager leurs cultures, à dépasser leurs différences, à vivre ensemble.

     Mais nous voyons également en ce Prix Nobel un encouragement. Celui de la poursuite de la construction européenne, en achevant son intégration politique. Cependant une Europe fédérale ne nous semble possible que si elle s’accompagne d’une véritable démocratisation de ses institutions. Une Europe des citoyens et non des nations seules.

     Dans cet esprit, et parce que le Parlement européen est actuellement la seule institution qui représente démocratiquement les peuples et les citoyens européens, les JFD souhaiteraient que, symboliquement, ce soit vous, Monsieur le Président, qui receviez à Oslo ce Prix Nobel au nom de tous les citoyens européens. Pour rendre ce symbole plus fort, vous le recevriez conjointement avec 27 enfants représentant les 27 États-membres. Ce serait là l’expression de la reconnaissance des jeunes aux aînés pour nous avoir légué un continent pacifié, mais aussi pour montrer que la jeunesse est prête à poursuivre le projet européen de paix et d’unité.

Je vous prie, Monsieur le Président, de bien vouloir agréer nos respectueuses salutations.

Pour les Jeunes Forces Démocrates,

Florian Santinho, secrétaire général,

Jeremy Coste, porte-parole,

Olivier Gloaguen, vice-président au projet.


La lettre au format PDF