Julien-Jack Ragaz est militant UDI-FED dans la fédération de Seine-Saint-Denis. Il est également conseiller municipal délégué à l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle à Noisy-Le-Sec ainsi que le tout nouveau Président de l’UDI Jeunes de Seine-Saint-Denis.

11037891_1548523938734079_8581197626291032632_n

Qui es-tu ? Présente toi en quelques mots

J’ai actuellement 23 ans et suis étudiant en alternance dans le domaine de l’environnement. Après avoir fait des études d’Economie et de Droit à l’Université de la Sorbonne (Paris 1), je suis en train de finaliser un master d’ingénierie de l’Environnement.
Élu Conseiller Municipal depuis 2014, je m’occupe des questions de l’emploi sur ma commune de Noisy-le-Sec. Engagé au niveau départemental également, j’ai été candidat remplaçant sur le Canton de Bobigny lors des dernières élections départementales.

Pourquoi t’être engagé en politique ? Quelles sont les principales valeurs qui animent ton engagement politique ?

Mon engagement initial n’est pas politique mais associatif. Je me suis impliqué au moment de mon entrée à l’Université dans plusieurs associations locales porteuses de valeurs de solidarité (aide scolaire, aide aux personnes en difficultés, aide alimentaire…). Ces engagements m’ont incité à m’intéresser à la vie locale, et notamment celle de ma ville.

Depuis ces premiers pas de militantismes, la valeur principale que je porte chaque jour est celle d’aider les habitants de quelques manières que ce soit, avec pragmatisme et humanité. L’approche transpartisane est, selon moi, la seule valable au niveau locale puisque nous nous devons de répondre à chacun et chacune avec la même attention.

Comment conçois-tu ton engagement militant ?

Mon engagement militant est fortement inspiré de mon expérience de terrain. Cela passe par une présence continue auprès des habitants afin de les convaincre de nos idées et des projets que nous portons.

11049594_1635388083370479_2505059279287226966_n

La population semble de plus en plus sensible à nos idées humanistes et elle voit également, et surtout, qu’ils ont été bernés pendant des années par des politiques clivantes. Notre rôle est de rétablir une certaine égalité entre les habitants en leur permettant d’obtenir in fine les opportunités auxquelles chacun aspire.

Pourquoi les Jeunes Forces Démocrates ?

La première et principale raison de mon engagement chez les JFD est mon soutien et l’adhésion à l’homme politique qu’est Jean-Christophe Lagarde.

Son parcours militant au sein de sa commune, et ce qu’il a réussit à réaliser depuis qu’il est maire ne peuvent que susciter un engouement. C’est grâce à ce parcours d’élu proche des habitants qu’il dispose de la légitimité à porter des idées pragmatiques et innovantes au niveau national. Cette fibre humaniste dont il en est le représentant et qui est le vecteur des valeurs centristes a été déterminante dans mon choix pour me décider.

Les Jeunes Forces Démocrates sont aussi les héritiers d’une famille politique démocrate avec une histoire passionnante et des personnages qui ont eu un impact sur le paysage politique français. Enfin, très attaché aux questions relevant de l’Europe, l’Ecologie et au besoin de faire repartir la France par ses territoires, je me retrouve donc parfaitement dans ces valeurs centristes.

12190859_10204896102025357_7171135457088971018_n

Quels sont tes objectifs en tant que Président de l’UDI Jeunes Seine-Saint-Denis ?

L’objectif principal est de renforcer la dynamique que nous avons réussi a insufflé lors du mandat précédent. Nous sommes actuellement la première fédération Jeunes UDI de France en nombre d’adhérents, mais ce n’est pas tant un objectif en soi et nous devons continuer le travail accompli.

Cela va passer par l’ambition d’avoir au minimum un relais jeune dans chacune des 40 villes de Seine Saint Denis, qui pourront permettre d’avoir un impact plus important avec des évènements que nous mettrons en place sur tout le territoire.

Au delà d’une amélioration de la structuration de la fédération jeune, le véritable objectif ce sont les municipales de 2020. Les jeunes qui seront sur les listes lors de ces élections doivent être formés et s’implanter dans la vie locale dès maintenant. Le rôle de la fédération sera de faciliter cette implantation en leur apportant des connaissances, des méthodes, et l’expérience de terrain.

Quelle est la personnalité politique qui t’inspire le plus (contemporaine ou non) ?  Pourquoi ?

Je suis admiratif de plusieurs hommes politiques mais chacun pour des raisons différentes, que ce soit leur vision, leur talent du terrain ou leurs idées : Jacques Chirac, Raymond Barre, Jean-louis Borloo, Simone Veil…

Cependant, la personnalité contemporaine qui m’inspire le plus reste Jean-Christophe Lagarde.