Louis Mancheron est militant UDI-FED dans la fédération du Puy-de-Dôme. Il est également Président des Jeunes Européens Auvergne et candidat à la Présidence de l’UDI Jeunes Puy-de-Dôme.

Peux-tu te présenter ?

J’ai 23 ans et je suis étudiant en Master 2 de Lettres Modernes à Clermont-Ferrand. Je suis également bibliothécaire en parallèle de mes études. J’habite à Chamalières où je suis membre d’un Big Band (saxophone) et où je fais du tennis. Je suis également bibliophile et je travaille avec un libraire de livres anciens.

Quelles sont les principales valeurs qui animent ton engagement politique ?

Mon engagement politique à l’UDI est avant tout marqué par l’humanisme. Je pense qu’il faut revenir à l’essentiel et remettre l’homme et les valeurs humaines au coeur des questionnements. Il faut qu’il y ait plus d’ouverture et plus d’écoute. Les gens se désintéressent de la politique car ils ne sont plus écoutés et ne voient pas leurs élus. Je pense qu’il faut remettre l’homme au centre et aller à la rencontre des gens pour les écouter et leur expliquer ce que font les politiciens. Je me suis engagé à l’UDI lors des élections européennes de 2014 pour défendre une Europe plus fédérale et afin de lutter contre la montée des partis populistes. Une Europe fédérale permettrait, et j’en suis convaincu, d’assurer la paix et la sécurité sur notre continent mais d’être plus fort et influent dans le contexte d’une économie sans cesse plus mondialisée.

12903552_423665847802346_258926452_o

Pourquoi t’être engagé chez les Jeunes Forces Démocrates ?

Je me suis engagé chez les Jeunes Forces Démocrates car c’est le parti qui correspond le mieux à mon engagement politique. Il défend une Europe plus fédérale et place l’humain au coeur de ses préoccupations. La solidarité et la justice sociale sont également très présentes. Je me suis aussi engagé à la FED car je vois en Jean Christophe-Lagarde un homme politique proche de son parti, accessible et qui défend les intérêts de sa famille politique. Ma rencontre avec Sophie Auconie a aussi été déterminante dans mon choix, car c’est une réelle élue de terrain, proche des gens et une personne en laquelle on peut avoir confiance pour défendre les valeurs du centre.

Comment conçois-tu l’engagement militant ?

Pour moi l’engagement militant passe avant tout par le terrain. Aller à la rencontre des habitants de sa ville permet à la fois de voir où se situent les problèmes, mais permet aussi d’expliquer aux gens nos positions ou nos pensées. Ce travail de terrain permet aussi de mieux connaître sa ville et ses concitoyens. L’engagement militant se passe aussi avec les réseaux sociaux même si je pense qu’il a un impact beaucoup moins important que la présence sur le terrain.

Être militant c’est donc savoir prendre de son temps pour aller sur le terrain afin d’écouter les gens et de proposer des solutions ou des réflexions. C’est aussi être fidèle à ses valeurs et à son parti et avoir confiance en ses dirigeants.

12935311_423665827802348_248703743_n

Quels seront tes objectifs en tant que Président de l’UDI Jeunes Puy-de-Dôme ?

Mes objectifs seront évidemment de développer la fédération jeune en organisant notamment des cafés débats et en participant activement aux évènements de l’UDI organisés par nos aînés.

Mon but sera aussi que les militants jeunes se sentent bien à l’UDI en faisant des accueils personnalisés et restant sans cesse à leur écoute. Au delà de l’aspect purement militant, une fédération ce sont surtout des jeunes qui se rassemblent et tissent ensemble des liens qui dépassent le cadre strict de la politique.

J’organiserai enfin de nombreuses formations afin de préparer les UDI Jeunes 63 aux échéances à venir. Les aînés pourront compter sur nous et sur notre détermination. La culture militante est à mes yeux un des aspects qu’il faut ardemment développer, et auquel je m’attellerai.