Les Jeunes Forces Démocrates Alsace organisaient ce samedi 12 septembre leur Université de Rentrée à Strasbourg. Organisée par Laurent Schumacher, Président des JFD Alsace, cette rencontre avait pour but de réunir les militants alsaciens afin de préparer l’année qui arrive et les prochaines élections, mais aussi d’échanger autour de thématiques liées à l’Europe et de former la vingtaine de militants présents sur la communication numérique.

Étaient invités pour cette Université de rentrée Michel Devoluy, économiste (cofondateur et membre de l’Observatoire des politiques économiques en Europe (OPEE) et Professeur à l’Université de Strasbourg, Quentin Souléry, Président national des Jeunes Forces Démocrates ainsi que Christèle Laforêt, adhérente directe et conseillère municipale UDI de Bischheim (Bas-Rhin).

alsaceformation1

Le mot d’ouverture de Laurent Schumacher était l’occasion de rappeler l’importance de l’engagement de terrain et de la nouvelle forme que ce dernier devait prendre: au plus proche des acteurs locaux, que ce soit auprès d’associations ou d’entreprises, mais aussi auprès de la jeunesse alsacienne. Et Laurent de rajouter que cet engagement devait impérativement être couplé de propositions concrètes, c’est pour cela que les JFD Alsace vont entamer un travail de propositions concrètes et détaillées sur le monde associatif et les entreprises.

Le débat avec Michel Devoluy sur l’économie européenne a permis aux militants de souligner la nécessité d’une Europe plus démocratique et plus unie, et a ouvert le débat sur  le projet d’une vaste campagne en direction des citoyens français sur l’appartenance européenne.

alsaceformation2

Christèle Laforêt (adhérente directe), élue municipale, a insisté sur l’importance de la place des jeunes lors de ces élections régionales et a invité les Jeunes Forces Démocrates Alsace a continuer pleinement leur mobilisation lors de cette prochaine échéance électorale.

L’intervention de clôture de Quentin Souléry a permis de féliciter les militants des JFD Alsace pour leur engagement continu mais aussi Laurent Schumacher pour le dynamisme de la fédération alsacienne. Il a enfin insisté sur l’importance de cet engagement qui a pour but de perpétuer l’héritage des démocrates-sociaux dans le paysage politique français et de bâtir, en complément de l’action de l’UDI, un centre indépendant et conquérant.

alsaceformation3

Tout au long de l’année, les Jeunes Forces Démocrates Alsace effectueront de nombreuses opérations de terrain auprès de jeunes, qu’ils soient lycéens, étudiants, jeunes actifs ou au chômage mais aussi auprès d’acteurs locaux.