L’Union des démocrates et indépendants (UDI) est un parti politique de centre-droit sur l’échiquier politique. Il a été fondé par Jean-Louis Borloo le 18 septembre 2012, lors des journées parlementaires du centre, sur la base du groupe parlementaire du même nom à l’Assemblée nationale.
Ce parti est issu de la fédération, dans une seule formation, de plusieurs partis de centre-droit, qui conservent par ailleurs leur existence. Ce nouveau parti s’inscrit donc dans la dynamique de rassemblement des centres.

Le site internet : www.parti-udi.fr

Les partis politiques qui composent l’UDI

  • Le Parti radical
  • Force européenne démocrate, présidée par Jean-Christophe Lagarde (site officiel)
  • Le Nouveau Centre, présidé par Hervé Morin
  • L’Alliance centriste, présidée par Jean Arthuis
  • La Gauche moderne, présidée par Jean-Marie Bockel
  • Territoires en mouvement, présidé par Jean-Christophe Fromantin
  • Le Parti libéral démocrate, présidé par Aurélien Véron

L’organigramme provisoire

  • Président fondateur : Jean-Louis Borloo (PR)
  • Président par interim : Yves Jégo (PR)
  • Secrétaires généraux : Jean-Christophe Lagarde (FED) et Laurent Hénart (PR)
  • Vice-président (en charge du projet européen) : Jean Arthuis (AC)
  • Vice-président (en charge du projet politique) : Jean-Christophe Fromantin (TeM)
  • Délégué national « Démocratie et nouvelles technologies » : Alain Dolium (ex-MoDem)
  • Président du conseil national : Hervé Morin (NC)
  • Président de la commission des investitures : Rama Yade (PR)
  • Porte-paroles institutionnels : Maurice Leroy (NC) et Philippe Vigier (NC)
  • Secrétaires généraux adjoints : Florent Montillot (FED) et Hervé Marseille (FED)
  • Président de la commission d’arbitrage et de contrôle : Hervé Maurey (NC)
  • Directeur général : Éric Azière (ex-MoDem)
  • Rapporteur général en charge « du gouvernement de l’alternance » : Yves Jégo (PR)

Sur le plan des valeurs, l’UDI est une famille politique qui défend des principes essentiels de liberté, d’humanisme, de justice sociale, d’initiative et de responsabilité. Son objectif est de permettre une mobilisation pour proposer une alternative politique moderne, claire et ambitieuse.

Au niveau statutaire, tant les personnes morales que les personnes physiques peuvent adhérer à l’UDI. S’agissant des personnes morales, il ne peut s’agir que de partis politiques. Des associations à vocation politique mais n’ayant pas le statut de parti politique, peuvent conclure des contrats de partenariat avec l’UDI mais ne peuvent pas être des membres à part entière de l’UDI. S’agissant des personnes physiques, il faut distinguer :

  • les adhérents d’un parti politique membre de l’UDI qui deviennent automatiquement membres de l’UDI ;
  • les personnes qui adhèrent individuellement à l’UDI, sans être membres d’un parti politique membre.

Toutefois, les statuts de l’UDI ne permettent pas aux personnes adhérant individuellement à l’UDI de se constituer en formation autonome au sein de l’UDI, comme c’était le cas des adhérents directs de l’UDF.

En adhérant à la FED, ou à tout autre parti de la confédération, vous adhérez automatiquement à l’UDI 

L’UDI se réunira en assemblée constituante le 21 octobre. Lors de cet événement, le parti proposera des pistes thématiques et des grandes orientations qui permettront de mobiliser très largement. Le but est de construire un socle politique moderne, guidé par la nécessité d’engager la France vers un nouveau modèle de développement, fidèle aux valeurs humanistes qui nous inspirent. Au printemps prochain, l’UDI organisera un grand Congrès fondateur qui amorcera ce nouvel élan.